Catalogue 2018

L'évaluation en médiathèque

24, 25 Janvier 2018

Réalisé pour la ville de Colombes (2014), la Médiathèque Départementale du Calvados (2016), et à Paris (2017).

Le thème de l'évaluation concerne aujourd'hui tous les équipements culturels, et notamment les médiathèques qui ont besoin de mettre en évidence la valeur ajoutée de leurs actions comme la qualité du service public. Les personnels de direction et en charge des établissements de lecture publique, des projets d'action culturelle, de médiation, sont plus particulièrement concernés par les contenus de ce stage.

PROGRAMME:

Deux journées de formation , et un accompagnement individuel:

JOUR 1 :

1. Définition de l'évaluation (d’un projet culturel, d’une politique publique) et spécificités de l'évaluation dans le secteur de l'art et de la culture.

- Historique des pratiques d'évaluation dans le champ culturel : le groupe Germinal , le Plan Urbain, le DEP, l'Observatoire des politiques culturelles, les normes qualité.

- Approche terminologique : un vocabulaire recouvrant différentes approches :

Qu'entend-on exactement par évaluation? quelle différence avec l'étude, le diagnostic, l'audit ?

-Les apports de l'évaluation : consigner les faits, organiser la mémoire, instruire les paramètres de la décision, inventer de nouveaux modes d'action, instruire l'offre, démystifier, développer le sens critique, faire fonctionner des synergies, prévoir l’activité à venir

 

2. Pourquoi mener une ou des évaluations en médiathèque ?

- Les objectifs qui soutendent l'évaluation :

Objectifs cognitifs : connaître l'efficacité, l'efficience, la pertinence, l'impact, l'attractivité.

Objectifs opérationnels : disposer d'un outil de pilotage du projet, réorienter l'action, prévoir, communiquer.

- Les objectifs des évaluateurs :

Aider les décideurs à identifier les objectifs de l'action, participer à l'élargissement du champ de la réflexion critique mise en oeuvre dans la conduite de projets, performer les méthodes.

 

3. Analyse critique de deux travaux d’évaluation menés en bibliothèque :

- l’accueil des scolaires en médiathèque :  questionnements caractérisant l’évaluation de ce type d’action.

- évaluation d’une action de formation des agents du champ social à la lecture petite enfance développée en médiathèque : questionnements caractérisant l’évaluation de ce type d’action.

 

JOUR 2 :

1. Comment mener une évaluation ?

• Le cadre nécessaire de la méthodologie de projet pour mener l’évaluation.

La reconstitution du cadre d’élaboration de l’action (objectifs, moyens, résultats) : un préalable à l’évaluation.

• Identification du champ de l'évaluation : période, programme.

• Elaboration des indicateurs de l'évaluation.

• Gestion de la participation des acteurs du projet dans l'évaluation.

• Le recueil des données : pendant l'action (concomittance), à posteriori (bilans issus des tableaux de bord).

• Elaboration des outils : questionnaire / guide d'entretien / tableaux de bord.

• Traitement de l'information

• Le coût de l'évaluation. 

 

2. Valoriser et utiliser les résultats de l'évaluation :

• Le statut des résultats d’évaluation.

• La forme de valorisation des résultats

• La relation aux commanditaires et aux partenaires autour de l'évaluation.

• La relation aux professionnels impliqués dans la démarche d'évaluation.

 

3. Des exemples d'évaluations menées dans les médiathèques :

• les statistiques et leur interprétation.

•  évaluation d’un projet d’animation estivale porté par une médiathèque en direction d’un quartier d’habitat social : questionnements caractérisant l’évaluation de ce type d’action.

• évaluation de l’impact des services numériques de la médiathèque : quels outils pour apprécier l’impact ?

Lire la suite

Médiation numérique en médiathèque

12,13,14,15 Mars 2018

Ce stage a été réalisé pour la Médiathèque Départementale de la Cote d'Or (2016) et pour le Cnfpt Centre (2017)

Cette formation vise à présenter différents projets et initiatives autour des outils numériques et des communautés virtuelles qui caractérisent les modes de communication des usagers, notamment des plus jeunes. Accessible à des non-techniciens, ce stage met l'accent sur les usages et les possibilités de lien avec ses publics que la médiathèque peut développer à partir de ces projets collaboratifs.

Jour 1 : Panorama des outils : un pré-savoir nécessaire au montage de projets. 

Les outils de l’offre numérique : des enjeux complexes, une offre multiple.

• Compréhension des technologies mobilisées pour la transmission de données dans l’industrie de la « data » :

Transmission des données dans les réseaux filaires : le brouillage des frontières entre les opérateurs de télécommunications et les opérateurs multimédias.

Transmission de données dans les réseaux sans fils (ondes radio, ondes infrarouge): Wifi, BlueTooth, USB sans fil…,

• Quels sont les systèmes de diffusion adaptés à l’offre des médiathèques ?

- Différences d’usages entre le streaming, la lecture en cache et le téléchargement.

• Présentation de différents types de portails numériques en fonction :

- des différentes typologies de catalogues (virtuels, locaux, collectifs, communs).

- des types de ressources en ligne (cours en ligne, livres, films, musique ..)

- du degré de mutualisation du portail

- de l’authentification des usagers.

- de l’intégration d’un intranet et de ressources à destination des professionnels du réseau (plateforme collaborative)

Le web 2.0, l’interactivité avec les usagers au service de la médiathèque dématérialisée :

- quels intérêts et pour quelles fonctionnalités utiliser des réseaux sociaux ? (Facebook, Twitter, Scoopit, Pinterest etc..)

- les réseaux sociaux dans l’offre de la médiathèque et ses relations aux usagers.

Les tablettes :des matériels fréquemment présents en médiathèque.

- Quels types de contenus peut-on trouver sur ces supports ?

L’intégration d’un système RFID de gestion d’emprunt :

- Quel fonctionnement ?

- Quels enjeux pour les agents et pour les usagers ?

• L’arrivée progressive de l’intelligence artificielle et de la réalité virtuelle.

Conclusion : Quel regard prospectif sur les technologies et quels enjeux pour les médiathèques.

 

Jour 2 : Des projets numériques en médiathèque : des publics aux projets des territoires.

1) Des pratiques numériques massives, tournées vers des approches transmédia.

• Evolution des pratiques par typologie de publics.

2) Quelle typologie de projets mis en œuvre par les équipements sur le territoire ?

• Peut-on identifier des types d’engagement des collectivités suivant leur taille, leur appartenance à un réseau intercommunal, suivant l’organisation et l’histoire de leurs services de lecture publique ? Identification des études, des ressources susceptibles de permettre de dresser un panorama des stratégies autour de la lecture publique numérique ?

• Peut-on identifier des tendances dans les choix techniques portés par les équipements médiathèques ?

• Quels partenariats institutionnels à l’œuvre pour soutenir les projets de développement du numérique en médiathèque ?

Illustration au travers d’exemples de politiques publiques territoriales.

3) Des projets numériques en médiathèque qui permettent l’intégration des usagers comme des agents au sein de l’équipement.

• Quel est l’impact de la mise en œuvre des projets numériques en médiathèque sur le développement des publics  et la fidélisation de ces derniers ?

• Quels sont les outils numériques de l’organisation interne des équipements et quel est l’impact de l’utilisation de ces outils ?

4) Le cadre légal de l'introduction des outils numériques en médiathèque : repères juridiques.

(Identification des principaux textes régissant la mise en oeuvre des services numériques)

 

Jour 3 : Exemples de projets numériques en médiathèque et des actions de médiation associées. 

1) Des usagers prescripteurs de contenus culturels : accueillir les initiatives des internautes.

Les adolescents, comme de plus en plus d’usagers, produisent des contenus largement plébiscités par des communautés de plus en plus nombreuses.

Comment la médiathèque devient-elle un lieu d’accueil et d’accompagnement de ces initiatives ? comment relaye-t-elle les propositions critiques, créatrices, de ses publics ? 

 

2) Ateliers d’écriture numérique : Comment conduire un projet d’ateliers d’écriture numérique ?

 - Quels types ateliers mettre œuvre fonction des publics, des ressources humaines et financières disponibles dans les équipements?

 

Jour 4 : Exemples de projets numériques en médiathèque et des actions de médiation associées.

1) Le numérique en médiathèque au service de l’inscription de l’équipement dans le territoire : comment articuler une action culturelle partenariale qui prend appui sur différents outils et médias numériques ? 

2) Développer l’autoformation: retour d’expériences.  

 - l’offre numérique d’auto-formation ?  la question du facteur humain dans l’apprentissage.

Exemple d’une offre numérique d’autoformation alliant un service en ligne et un espace dédié dans la médiathèque.

 3) l’ offre de jeux vidéo en médiathèque peut-elle apporter du lien social ?

Quels intérêts peuvent présenter la proposition de jeux vidéo et d’ateliers autour du jeu en médiathèque

Lire la suite

Accueil et situations "difficiles"

12 et 13 février 2018

Ce stage a été organisé pour la CA de Roissy Pays de France (2017), le CNFPT Centre (2017),la ville de Bourges (2015)

La fonction Accueil à la médiathèque est déterminante du lien que l'établissement va instaurer avec ses publics. Des situations difficiles caractérisent parfois ce(s) temps de l'accueil : situations conflictuelles, publics spécifiques...Ce stage vise à revisiter les fondamentaux de l'accueil dans la perspective d'apports autour des techniques, consignes et règles du jeu pour l'accueil de situations difficiles.

La gestion de situations difficiles en médiathèque lors de l’accueil des publics (2 jours).

 

Jour  1 : L’accueil des publics : repères et modalités.

 

Cette séquence a pour objectif de revisiter les critères qui conduisent à la perception, par l’usager, de cette fonction d’accueil de la médiathèque.

 

Matin :

Comprendre l’évolution des attentes des publics en médiathèque pour concevoir un accueil adapté.

 

Présentation de travaux de recherche sur la thématique de l’interculturalité et des terminologies associées : diversité, multi-culturalisme…

 

Les grands traits de l’évolution des pratiques et des attentes des publics en bibliothèque/médiathèque : des spécificités par type de territoire.

-       approche synthèse des études (Observatoire LL, Deps, Insee, ..).

 

De la situation d’accueil à la médiation dynamique en médiathèque (renseignement, visite d’espaces, appropriation d’outils, visite d’expositions ..)

 

L’accueil en médiathèque : généralités.

• savoir diagnostiquer des profils « complexes » (usagers dits « difficiles »)

• l’accueil de « tous les usagers » :

- le passage d’une logique de supports à une logique de services et les indicateurs de la qualité de l’accueil.

- l’évolution de l’accueil en médiathèque liée à aux outils numériques.

• les savoir-faire et savoir-être de l’accueil :

- écoute, empathie, échange….

- être acteur de l’échange avec l’usager.

 

Après midi :

 

La formalisation des règles de l’accueil des publics en médiathèque.

• Formaliser les règles de l’accueil dans l’établissement : l’apport d’un schéma directeur de l’accueil des publics.

• Les outils de management qui favorisent l’attention portée à l’accueil des usagers (réunion d’équipes, carnet de suggestions..)

• L’impact des services numériques sur l’accueil des usagers en médiathèque.

 

Les outils explicites de l’accueil des publics en bibliothèque : charte d’accueil, organisation des espaces, organisation des équipes.

 

Examen de différentes chartes d’accueil des publics.

Analyse de différents modes d’organisation interne des équipes permettant l’optimisation de l’accueil (information de l’usager sur les règles à observer, affichage ..)

Organisation des espaces de la médiathèque pour favoriser une perception agréable des lieux.

 

 

Jour 2 : L’accueil et les situations de conflit.

 

Matin :

 

Introduction : qu’entend-on par « situations difficiles « et « publics difficiles » ?

 

• Des travaux en sciences sociales qui marquent aujourd’hui l’importance et la sensibilité des thèmes de l’accueil des publics, de la relation aux publics, dans les établissements territoriaux et particulièrement en médiathèque.

 

• Présentation d’un à deux schémas « de la prévention à la gestion des conflits » au sein de bibliothèques ou d’établissements culturels en Ile de France.

 

• Connaître les structures spécialisées de la prévention comme de la gestion des situations allant de la tension à la violence en passant par de simples attitudes d’incivilité (Services de l’Etat, des collectivités territoriales, structures associatives) : rôle de la police, des ASVP, des médiateurs urbains, des CLSPD, etc

 

• Des publics spécifiques : publics dits « empêchés », publics en situation de handicap.

 

Après-midi :

 

Identifier et comprendre un conflit : mise en situation et exemples de conflits ou situations de tension.

• des situations de tension au conflit ouvert : les typologies de relations difficiles.

• reconnaître un conflit naissant : typologie des différents désaccords possibles et des facteurs aggravants.

• repérer les signaux d’alerte : physiques, verbaux, comportementaux.

• comprendre ce qui alimente le conflit : causes interpersonnelles, causes organisationnelles, intérêts divergents, valeurs, personnalités..

 

Présentation d’expériences :

 

L’expérience d’un réseau de médiathèques en région parisienne:

La bibliothèque de La Marine à Colombes (difficulté rencontrée avec des groupes de jeunes en 2015-2016)

Intervenante: Hélène Nicolas (Directrice du réseau jusqu’en décembre 2016).

 

 

Le relais Ile de France :

Présentation de l’expérience de développement de l’association « Le relais Ile de France » par son directeur. L’association a une double vocation :
•    La prise en charge de personnes en situation de handicap pendant la semaine, les week-ends, les jours fériés et les vacances scolaires.
•    L’aide à l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en situation de difficulté, au départ non diplômés, au travers de la prise en charge de personnes en situation de handicap.

Intervenant : Daoud Tatou (Directeur du Relais IDF)

Lire la suite

Développer et fidéliser les publics.

4,5,6 février 2017

Stage réalisé pour la Médiathèque Départementale de l'Orne (2017).

Chaque catégorie de public appelle des propositions et des modalités d'accueil différentes en médiathèque. La co-existence de ces différents publics est dans le même temps un enjeu de citoyenneté et de lien social pour les médiathèques. Entre logique de segmentation et logique de service public, comment la médiathèque construit-elle sa politique des publics à l'heure de la mutation liée aux pratiques numériques ?

Le programme (3 jours)

 

 

Jour 1 : Comment mener la réflexion pour mettre en oeuvre une politique de développement des publics en médiathèque ?

• Connaissance des publics : qu’enseignent les études disponibles ?

- l’essentiel autour des pratiques de lecture et des publics des bibliothèques en France aujourd’hui : des statistiques nationales à l’approche locale. De l’actualité à la prospective.

- statistiques du ministère de la culture, enquêtes INSEE, enquêtes sur les pratiques culturelles des français.

- mener un diagnostic de territoire pour mieux qualifier la demande et les attentes des usagers :

- comment mettre en place un outil d’analyse des publics de la bibliothèque (à partir d’exemples d’outils mis en oeuvre sur différents sites): Les méthodologies de recueil de données (études, enquêtes...).Les systèmes d’information permettant de gérer ces données. L’apport des services numériques dans la connaissance des besoins des usagers.

• Inscrire la réflexion dans la compréhension de l’évolution des territoires en France : de la réforme territoriale à la mutation des territoires.

-       L’évolution des compétences dans le cadre de la réforme territoriale et les incidences sur les médiathèques.

-       La mutation des territoires et l’évolution des services aux usagers par typologie de territoire : un facteur d’influence qui influe sur la relation de la médiathèque à ses usagers.

• Inscrire la réflexion dans la prise en compte de la politique du livre et de la lecture portée par le ministère de la culture :

- les priorités pour 2018 : le chantier des horaires d’ouverture, la médiation numérique.

• L’ère numérique entraîne la mutation de la relation de l’usager à la médiathèque:

-       la numérisation des fonds et l’accès au patrimoine numérique.

-       la fonction de médiation numérique de la médiathèque (prescription, formation, accès aux banques de données, …) : un enjeu pour les bibliothèques dans le renouvellement de la relation à l’usager.

Les conséquences de ces enjeux sur les perspectives de développement des publics en médiathèque.

 

JOUR 2 :

Les axes d’adaptation de la bibliothèque à ses différents publics :Des leviers « classiques » du travail en direction des usagers :

- Travailler et transformer la fonction accueil de la bibliothèque.

- Rendre lisible l’offre de la bibliothèque en direction des usagers (communiquer vers ses publics).

- Promouvoir les outils de fidélisation du lecteur.

- Travailler la configuration physique des espaces.

- Adapter les outils de communication de la bibliothèque (mise en réseau, animation, interactivité des sites internet, ...)

- Ouvrir des chantiers mobilisateurs pour les équipes de la bibliothèque : devenir une « maison des communs », être un lieu de vie, de dialogue, d’échange, au cœur de la ville.

- développer un partenariat actif avec les acteurs publics et privés du territoire qui mobilisent des publics divers : Education Nationale, tissu associatif, entreprises.

• Des exemples de bibliothèques qui disposent d’une connaissance pointue de leurs publics et qui ont fait évoluer l’offre de la bibliothèque:

Différents exemples de bibliothèques ou de projets menés en bibliothèque seront présentés par leurs responsables respectifs (et/ou leurs partenaires), détaillant le fonctionnement des outils de mise en lien avec les différents publics des sites.

 

JOUR 3 : Les axes d’adaptation de la bibliothèque à ses différents publics : Des leviers d’action culturelle issus du champ de la bibliothèque numérique pour renouveler et dynamiser la relation à l’usager :

-       développer la médiation numérique (acculturation, apprentissage, formation) : ateliers numériques, ateliers codage,  jeux vidéo en ligne, ..

-       mener des projets numériques collaboratifs : création d’émissions radio, réalisation de vidéos, création d’une chaine Youtube, écritures transmédia.

• Exemples de projets numériques en médiathèque : présentation de deux exemples d’action culturelle relevant du champ du numérique, mis en œuvre dans des structures de taille moyenne.

 

 

Lire la suite

Exemples de formations réalisées

SHAMAN EST LABELLISÉ DATADOCK (notification septembre 2017)

• CNFPT Région Centre. Les bibliothèques de demain (février 2016)

• Médiathèque Départementale de Côte d'Or : formation-action pour l'élaboration du schéma numérique de la médiathèque départementale (offre de services et de formation). Déc 2015-Janvier 2016.

• CNFPT. Les situations d'accueil difficiles en médiathèque (décembre 2015).

• BDP 77: les publics de la médiathèque (adolescents, seniors) 2013

• Médiathèque de Chevilly La Rue : accueil des publics et médiation interculturelle (2013)